Déployer le menu

Historique

Depuis sa désignation universitaire en 1999, le Centre de santé et de services sociaux de la Vieille-Capitale-CAU porte une vision qui intègre le social et la santé dans l’ensemble de sa mission, incluant celle d’enseignement et de recherche universitaire. L’établissement s’est donc doté d’une programmation de recherche intitulée Proximité et recherche sur les interventions, les services et leurs modalités (PRISM) qui s’est intéressée à la manière dont on peut actualiser les différentes formes de la proximité dans le cadre d’une mission de soins et de services généraux de première ligne. Ainsi, les chercheurs ont étudié les impacts de l’organisation des services dans une perspective d’amélioration et de transformation des pratiques. Offrant une véritable intégration de la recherche sociale et de la recherche en santé, la programmation a été au cœur de la mission de notre établissement considérant que celui-ci dispense ses services dans ou près des communautés et des milieux de vie des personnes, ce qui constitue l’essence même de la proximité. Au cours de la période 2008-2013, l’équipe PRISM s’est distinguée par son engagement à faire de la recherche rigoureuse bien ancrée dans les besoins des populations desservies par notre établissement et arrimée aux besoins et préoccupations des intervenants et des décideurs. À cet égard, les recherches ont été menées en étroite collaboration avec les milieux de pratique, et ce, afin de soutenir la prise de décision clinique et organisationnelle pour ainsi contribuer à l’amélioration de la qualité des soins et des services en première ligne, notamment auprès des populations vulnérables. C’est plus d’une cinquantaine de projets de recherche qui, annuellement, ont été sous la responsabilité directe de nos chercheurs dont la programmation a évolué au cours des cinq dernières années en fonction des réalités et des besoins de la population. 

Afin de relever les nouveaux défis inhérents au contexte actuel de la première ligne, le réseau avait besoin de l’appui d’une solide infrastructure interdisciplinaire et intersectorielle d’enseignement et de recherche dédiée à ses enjeux particuliers. Prenant en considération la préoccupation maintes fois réaffirmée par le MSSS et l’Agence de la santé et des services sociaux de la Capitale-Nationale à l’effet de mieux soutenir son réseau de soins et de services de première ligne afin d’y améliorer l’accessibilité, la continuité et la qualité des services, la direction scientifique et la direction générale du CSSS de la Vielle-Capitale-CAU, ont mis en place et animé depuis 2011 un partenariat au sein du réseau universitaire intégré en santé de l’Université Laval (RUIS-UL). Unissant les directions des établissements du réseau et les facultés de médecine, de sciences sociales, de sciences infirmières et de pharmacie, ce partenariat a évolué sous l’égide de la vice-rectrice à la recherche de l’Université Laval dans une réflexion et une mise en action qui ont mené à la création du Centre de recherche sur les soins et les services de première ligne de l’Université Laval (CERSSPL-UL).

Regroupant une équipe interdisciplinaire de 38 chercheurs, membres réguliers et 29 chercheurs membres associés et collaborateurs, la programmation du centre de recherche est soutenue par le CSSS de la Vieille-Capitale CAU. S’inscrivant dans la politique de création des centres de recherche thématique de l’Université Laval, le CERSSPL-UL permet à des chercheurs affiliés à divers centres de recherche, parfois localisés en deuxième et troisième lignes malgré des intérêts de recherche en première ligne, de se regrouper autour d’une programmation scientifique commune. Ainsi, ce regroupement a permis la formalisation des partenariats entre les centres de recherche du RUIS-UL, ainsi qu’au sein de la communauté des chercheurs, optimisant ainsi un continuum de recherche translationnel, capable de réduire le fossé entre la production des savoirs et leur application dans le renouvellement des pratiques.

Haut de page